Laboratoire indépendant expert en géotechnique et travaux routiers

Les granulats

Les granulats de roches massives ou recyclés

  Les granulats répondent à des normes européennes qui distinguent leurs différentes utilisations. La classification est effectuée suivant plusieurs critères intéressant les caractéristiques intrinsèques et les caractéristiques de fabrication..Les granulats peuvent être naturels, artificiels ou recyclés.
  • Les granulats naturels sont des grains minéraux qui proviennent de roches massives ou meubles n’ayant subi aucune transformation autre que mécanique.
  • Les granulats artificiels sont des grains minéraux qui résultent d’un procédé industriel comprenant des transformations thermiques ou autres.
  • Les granulats recyclés sont obtenus par traitement de matériaux inorganiques précédemment utilisée dans la construction.
La normalisation des granulats de la filière recyclage a ouvert la voie à l’incorporation de ces produits dans les formulations traditionnellement composées exclusivement de granulats de roches massives.

La normalisation de la production

Depuis le 1er juin 2004, les normes européennes granulats sont les seules normes dont la référence dans les marchés publics est obligatoire. A partir de cette date, le marquage CE des granultas dans le champ de ces normes européennes devient aussi obligatoire.
Les normes européennes intéressant le domaine des granulats de chaussées sont :

  • NF EN 13242 (granulats pour graves traitée au liants hydrauliques et graves non traitées)
  • NF EN 13043 (granulats pour enrobés bitumineux et enduits superficiels)
  • NF EN 12620 (granulats pour béton, y compris les chaussées en béton)

Elles définissent des catégories européennes de granulats, déterminées à partir d’essais européens normalisés (séries NF EN 932-XX, 933-XX, 1097-XX, 1097-XX, 1367-XX, 1744-XX) et quelques autres normalisés français.
Le marquage CE granulats impose au fournisseur de mettre en place un système de maîtrise de sa production comprenant notamment la réalisation d’essais initiaux de caractérisation et d’essais périodiques de vérification, ainsi que le traitement des non conformités.
La norme française XP P 18-545 ne se substitue pas aux normes européennes granulats qui sont des normes homologuées et qui ont de ce fait un statut supérieur. Elle explicite et complète des normes européennes pour tenir compte du niveau d’exigence requis par les techniques routières actuelles (notion de spécifications d’usage) et du tissu industriel existant.
Les granulats peuvent provenir de filières industrielles de recyclage valorisant des sous-produits (ou co-produits) industriels ou issus de la démolition de bâtiments ou de voiries (bétons concassés, briques, recyclage de ballasts de chemin de fer, de fraisât d’enrobés routiers). Les bétons recyclés concassés sont surtout destinés à la fabrication de graves routières. Le fraisât d’enrobés peut être recyclé dans la fabrication d’enrobés bitumeux d’assise ou de roulement avec pour prérequis l’absence d’amiante et de HAP.
Certaines caractéristiques sont communes à ces normes, au rang desquelles :

  • la granulométrie  – la teneur fines
  • l’aplatissement des gravillons
  • la résistance au chocs
  • la résistance à l’abrasion
  • la résistance au polissage
  • la sensibilité au gel
Carrière de roche massive
Unité de production de granulats de roche massive
Unité de production de matériaux recyclés

Les caractéristiques intrinsèques des granulats

Les caractéristiques étudiées d’un granulat sont fonction de l’usage auquel ce granulat est destiné, mais aussi de son origine et de sa nature. Les normes spécifiques à chaque usage définissent les caractéristiques pour lesquelles une mesure ou une évaluation est nécessaire. Par exemple la connaissance de la teneur en chlorure est importante pour des granulats destinés à la fabrication des bétons hydrauliques, sans intérêt pour les granulats destinés à la fabrication des bétons bitumineux.

Les caractéristiques de résistance à la fragmentation et de résistance à l’usure sont mesurées par les essais Los Agelès (LA) et micro Deval en présence d’eau(MDE). La résistance au polissage est mesurée par l’ « essai de polissage accéléré » (PSV). Ces caractéristiques sont mesurées sur une classe granulaire définie par la norme d’essai.

Essai Los Angeles
Essai micro Deval humide

Les caractéristiques de fabrication

L’analyse granulométrique détermine la dimension maximale (Dmax) des plus gros éléments et le tamisat à 63 µm.

L’essai au bleu de méthylène exprime la quantité et l’activité de l’argile contenu dans le sable ou la fraction sableuse d’une grave. l’essai est réalisé sur la fraction 0/5 mm (VBS) et le résutat rapporté à la fraction 0/D.

L’essai d‘équivalent de sable est bien adapté pour caractériser les sables peu argileux employés dans les compositions de graves traitées ou non traitées.

Analyse granulométrique
Essai au bleu de méthylène
Essai d'équivalent de sable

AGGERIS réalise :

  • les prélèvements en carrière ou en centrale de production
  • les essais de caractérisation des granulats en vue de leur classement normalisé
  • l’établissement d’un programme de contrôle adapté à une production

Galerie photos

Ouverture d'un stock de matériaux de déconstruction - Caudry 2017
Prélèvement de matériaux de déconstruction pour classification GTR - Caudry 2017

Implantation

AGGERIS

Rue Simone de Beauvoir
62138AUCHY LES MINES
Tel : +33 3 21 66 10 20
Fax : +33 3 21 26 68 51
contact@aggeris.fr

Zone d’intervention

Nous intervenons principalement sur les départements suivants : 59, 62, 80, 02, 60 ,08, 51,76

Une réalisation de l’agence

Agence INGLOBO