Laboratoire indépendant expert en géotechnique et travaux routiers

Les assises

La qualité des graves et des enrobés nécessite l’analyse systématique des approvisionnements des centrales de mélange et la parfaite maîtrise de l’outil de production. Les contrôles des produits sortants réalisés par le contrôle externe permettent les calages sur la référence d’étude.
Les conditions météorologiques apportent leur lot de variables d’ajustement. La pluie, la température, basse ou élevée, le vent, doivent être pris en compte et anticipés par la conduite de travaux.
Les contrôles de mise en oeuvre dont la responsabilité de la planification revient aux contrôles externe et extérieur doivent être réalisés à l’avancement du chantier pour prévenir toute dérive. Les mesures de densité sont réalisables sur chaque couche, hydraulique ou hydrocarbonée, non revêtue.
Les contrôles finaux réalisés par le contrôle extérieur permettent de vérifier que l’épaisseur de chaque couche a été respectée et que la réponse à une sollicitation lourde correspond au modèle de la structure. Ils complètent la panoplie de contrôles réalisés en amont sur les constituants et lors de la mise en oeuvre pour attester de la qualité de l’ouvrage.

La responsabilité des contrôles

Le contrôle interne est exercé par le personnel d’exécution des travaux. Il porte sur le bon fonctionnement de l’outil de production et le respect des consignes de mise en oeuvre.

Le contrôle externe est exercé par le service technique de l’entreprise ou confié à un laboratoire spécialisé en chaussées. Il est indépendant de la chaîne de production. Son rôle est de s’assurer de l’application des dispositions prévues par le contrôle interne et de réaliser des mesures prouvant la conformité aux spécifications (cf. normes et CCTP).

Le contrôle extérieur est réalisé pour le compte du Maître d’ouvrage. ll vérifie la convenance du PAQ, le respect des dispositions prévues et examine les résultats du contrôle externe. Il assure les essais des épreuvres de convenance et réalise les essais spécifiques pour prononcer la conformité aux spécifications.

Centrale de production de matériaux hydrocarbonés

Les contrôles de production

Qu’il s’agisse de matériaux hydrauliques ou hydrocarbonés, les vérifications à effectuer à partir des informations du PAQ puis sur le produit avant même sa production sont les suivantes :

  • concordance des caractéristiques portées sur la fiche technique produit (FTP) avec la désignation, et l’adéquation au chantier, – adéquation de l’atelier de mise en oeuvre aux cadences d’approvisionnement et à la configuration du chantier,
  • analyses des stocks de granulats et de liant, l’examen des contrôles de production du fournisseur,
  • recomposition à partir des analyses des stocks pour ajustement des proportions de l’étude.

Mise en oeuvre d'une couche de grave hydraulique

Les conditions d’exécution

Les conditions météorologiques ont un impact certain sur la qualité des travaux :

  • une température inférieure à 5°C a le pouvoir d’inhiber la prise des matériaux hydrauliques et de favoriser le refroidissement des enrobés.
  • une pluie soutenue modifie la teneur en eau d’un matériau hydraulique et nuit au compactage, de même qu’elle lave les couches d’accrochage fraîchement appliquées et accélère le refroidissement des enrobés (surtout les minces) en cours de compactage. A l’inverse, les périodes chaudes ou venteuses accélèrent la dessiccation des graves hydrauliques. Le contrôle interne doit donc s’enquérir de l’évolution des conditions climatiques afin de prévoir les actions à mener, voir de reporter l’exécution.

Le contrôle des graves hydrauliques

La qualité de la réalisation dépend de la qualité de la fabrication, du temps de transport et du respect des modalités de mise en oeuvre, notamment de compactage. Le contrôle de la fabrication, à partir de prélèvements en centrale ou sur chantier, porte sur la granulométrie et, pour les grands chantiers, les performances mécaniques sur moulages en laboratoire après maturation ou sur prélèvements par carottage à posteriori. Les contrôles utilisent les éléments de l’étude (FTP) pour statuer sur la conformité de la production et du compactage.

Contrôle de la composition
Éprouvette d'un prélèvement chantier pour essai de traction
Mesure de la densité in situ

Le contrôle des enrobés

Comme pour les graves hydrauliques, la qualité de la réalisation dépend de la qualité de la fabrication, du temps de transport et du respect des modalités de mise en oeuvre, notamment de compactage.

Le contrôle de la fabrication, à partir de prélèvements en centrale ou sur chantier, porte sur la granulométrie et la teneur en liant et les performances mécaniques (pour les grands chantiers). Des difficultés de compactage peuvent justifier une vérification de la maniabilité à la Presse à Cisaillement Giratoire (PCG). Les propriétés spécifiques de certains enrobés structurants tels que les BBME et EME peuvent être contrôlées à partir d’éprouvettes reconstituées ou prélevées par carottage.

Les contrôles utilisent les éléments de l’étude figurant sur la fiche technique produit (FTP) pour statuer sur la conformité de la production et du compactage.

Contrôle de composition par désenrobage
Mesure de densité in situ
Mesure de la rugosité

Les contrôles finaux

Les contrôles à réception ne se substituent en rien aux contrôles réalisés en cours de réalisation qui garantissent le respect de la composition et des modalités de mise en oeuvre, notamment de compactage. Ils portent sur les épaisseurs des couches, l’état de consolidation pour les matériaux hydrauliques et la réponse à la sollicitation par une charge lourde.

Ces contrôles sont réalisés par carottage et par mesures de la déflexion au passage d’un essieu de 13t.
La mesure de l’uni est demandée pour de longues sections sur routes départementales et autoroutes. La mesure est réalisée avec l’Analyseur de Profil en Long (APL).

Les contrôles finaux sont notamment systématiquement réalisés dans le cadre d’une rétrocession de voies privées à une communauté de communes.

Atelier de carottage
Carotte de chaussée
Mesure de la déflexion sous charge sur la couche de roulement

AGGERIS réalise :

le contrôle externe (pour l’entreprise) ou le contrôle extérieur (pour le Maître d’ouvrage) (non cumulable)
et à ce titre :

  • l’aide à la construction du PAQ pour le compte de l’entreprise
  • l’analyse du PAQ de l’entreprise dans le cadre de l’assistance à maîtrise d’ouvrage
  • les contrôles des granulats en carrière ou sur stock des centrales de production
  • les contrôles de conformité de la fabrication
  • les vérifications des performances d’étude à partir de prélèvements chantier
  • les contrôles de conformité de mise en oeuvre
  • les essais finaux
  • le rapport de synthèse des contrôles

Galerie photos

Implantation

AGGERIS

Rue Simone de Beauvoir
62138AUCHY LES MINES
Tel : +33 3 21 66 10 20
Fax : +33 3 21 26 68 51
contact@aggeris.fr

Zone d’intervention

Nous intervenons principalement sur les départements suivants : 59, 62, 80, 02, 60 ,08, 51,76

Une réalisation de l’agence

Agence INGLOBO