Laboratoire indépendant expert en géotechnique et travaux routiers

L’étude géotechnique d’un terrain sportif
La construction de terrains sportifs, minérals ou synthétiques, pour la pratique du football, du hockey, ou d’autres activités, nécessite une étude géotechnique préalable ou un diagnostic de la structure existante à réaménager. Les terrains synthétiques représente un investissement pour un club ou une collectivité rapidement contrebalancé par les avantages tant pratiques que financiers : utilisable tout le temps sans se soucier de la météo, son entretien à ne pas occulter (soufflage, brossage, regarnissage) ne présente toutefois pas les contraintes d’une surface engazonnée (scarification, aération, épandage d’engrais, désherbage, tonte, arrosage, placage rapporté …). Pour les détracteurs, l’usable intensif peut accélérer le viellissement et nécessiter un remplacement plus tôt que prévu, les blessures sont également un peu plus fréquentes que sur terrain naturel.

Caractéristiques du support

Le revêtement synthétique repose sur une couche de fondation en GNT, nivelée, portante et drainante (EV2>30 MPa et k>10-4 m.s-1) dont l’épaisseur est généralement comprise entre 15 et 20 cm.

La portance visée requiert souvent la contribution du sol support.

L’étude géotechnique consiste à identifier le sol support (plasticité, perméabilité) dans le but de préconiser une solution pour l’amélioration de sa traficabilité lors des travaux et de sa portance à long terme.

La plateforme, qu’elle soit en sol naturel ou traité aux liants hydrauliques, ou le cas échéant en matériaux granulaires rapportés , doit avoir un module élastique EV2 proche de 30 MPa afin de garantir cet objectif sur la couche de fondation en GNT.

La faible perméabilité du sol naturel, ou le recours au traitement aux liants hydrauliques, justifiera l’installation d’un dispositif de drainage. Le drainage est assuré par des drains annelés de diamètre 100 ou 120 mm placés dans des tranchées transversales et latérales remplies d’une grave drainante.

Les travaux réalisés suivant les préconisations de l’étude géotechnique devront faire l’objet d’un suivi par le géotechnicien pour adapter le cas échéant les dispositions proposées à l’état hydrique du sol au moment des travaux, s’assurer du respect des règles de l’art, vérifier la qualité des matériaux et l’obtention de la portance requise.

La portance de la plateforme

La mesure est généralement réalisée à la dynaplaque pour l’accessibilité au terrain et le faible risque d’endommager la surface. La dynaplaque par corrélation entre l’amortissement de la masse tombante et la portance délivre la valeur du module élastique EV2.

 

Essai à la Dynaplaque du terrain en gazon naturel
Essai à la Dynaplaque du terrain en schiste
Essai à la Dynaplaque du terrain en gazon synthétique

Le carottage

La technique de carottage est adaptée à la nature des couches traversées. Les épaisseurs sont relevées méthodiquement pour fournir renseigner une description fidèle du terrain et du sol support.

Le sol est prélevé à des fins d’analyse géotechnique et d’évaluation de son aptitude au traitement s’il s’avére nécéssaire.

 

Carottage d'un terrain en gazon naturel
Carottage d'un terrain en schiste
Carottage d'un terrain synthétique pour réhabilitation

La perméabilité

La sous couche drainant support du revêtement synthétique conduit l’eau jusqu’au sol support plus où moins perméable. De sa perméabilité dépend la construction d’un réseau de drainage canalisant l’eau vers l’extérieur du terrain.

La perméabilité du terrain est donc un paramètre essentielle pour le concepteur.

Sondage pour prélèvement et perméabilité en grand
Essai de perméabilité superficielle
Essai de perméabilité Porchet

Rappel des normes :

La planéité et les autres caractéristiques techniques du sol de l’aire de jeu doivent être conformes à :

  • la norme NF P90-113 « Sols sportifs. Terrains de grands jeux gazonnés » pour les pelouses naturelles,
  • la norme NF P90-111 « Sols sportifs. Terrains de grands jeux stabilisés » pour les stabilisés,
  • la norme NF EN 15330-1 « Sols sportifs – Surfaces en gazon synthétique et surfaces en textile aiguilleté principalement destinées à l’usage en extérieur – Partie 1 spécifications pour le gazon synthétique » pour le revêtement,
  • et la norme NF P90-112 « Terrains de grands jeux en gazon synthétique » pour l’infrastructure en matière de gazons synthétiques,
  • ainsi qu’aux recommandations du fascicule 35 du cahier des clauses techniques générales établi par le Ministère de l’équipement.

AGGERIS réalise :

  • Les mesures de portance après scalpage de la surface minérale ou végétale existante
  • les sondages par carottages et la remise en état du terrain sportif sans atteinte à la qualité de la surface de jeu
  • les mesures de perméabilité en surface et en profondeur pour justifier de l’installation éventuelle d’un dispositif de drainage
  • l’étude de faisabilité de traitement du sol à la chaux ou aux liants hydrauliques
  • un rapport détaillé sur lequel le concepteur pourra s’appuyer pour construire le projet

Galerie photos

Implantation

AGGERIS

Rue Simone de Beauvoir
62138AUCHY LES MINES
Tel : +33 3 21 66 10 20
Fax : +33 3 21 26 68 51
contact@aggeris.fr

Zone d’intervention

Nous intervenons principalement sur les départements suivants : 59, 62, 80, 02, 60 ,08, 51,76

Une réalisation de l’agence

Agence INGLOBO